Consultation médicale: la convention en passe d’être adoptée

Les négociations entre les syndicats de médecins libéraux et l’Assurance maladie touchent à leur fin, avec une signature imminente prévue pour ce mardi 4 juin. Ce nouveau contrat, couvrant les cinq prochaines années, fixe les conditions d’exercice et de rémunération des médecins généralistes et spécialistes. Un seuil d’approbation de 30 % a été atteint, grâce au soutien de quatre syndicats majeurs : le Syndicat des Médecins libéraux (SML), la Fédération des médecins de France, la Confédération des syndicats médicaux français, et MG France, le syndicat dominant chez les généralistes.

Cette convention, fruit de six mois de discussions intensives, fait suite à un échec lors des négociations de printemps 2023. La mesure phare est la hausse du tarif de la consultation de base pour les généralistes à 30 €, une nécessité face à l’inflation qui touche durement les cabinets de médecine générale. MG France a souligné l’importance de cette décision pour les praticiens, dont 96 % sont en secteur 1 et ne peuvent répercuter les hausses de coûts sur leurs patients.

Par ailleurs, un groupe de travail sur le Forfait médecin traitant sera mis en place, avec l’Unocam comme signataire de la convention. Cette initiative vise à explorer des évolutions possibles du financement de ce forfait, qui a vu sa participation des Organismes complémentaires d’assurance maladie (Ocam) augmenter considérablement au fil des années. L’objectif est de rendre ce financement plus transparent et adapté aux besoins des patients.

En conclusion, cette nouvelle convention promet des avancées significatives pour les médecins libéraux et les patients, en améliorant la qualité des soins et en stabilisant les conditions économiques de la pratique médicale. Les revalorisations spécifiques, notamment pour les consultations longues et les spécialités cliniques, entreront en vigueur dès décembre 2025, marquant une étape importante pour le système de santé français.


Articles similaires

L’année 2024 va apporter son lot de défis financiers pour les Français, en particulier en ce qui concerne l’assurance habitation et auto. La hausse des prix dans ces domaines suscite des préoccupations légitimes, mais il est important de comprendre les causes de cette inflation et de découvrir des solutions pour protéger son budget tout en maintenant une couverture de qualité.
Votre véhicule a subi un sinistre et vous devez le faire réparer ? Pensez aux pièces d’occasion ! Plus précisément, l’usage de pièces de réemploi (PRE) augmente pour les réparations automobiles.
La modification des paramètres moteur d'un véhicule est devenue une pratique courante, que ce soit pour améliorer les performances, adopter une motorisation alternative ou réduire la consommation de carburant.
L'annonce de l'accord entre la Fédération des Syndicats Pharmaceutiques de France (FSPF) et l'Assurance Maladie résonne comme une victoire tant attendue pour la profession pharmaceutique française.

Pour être rappelé par un conseiller Assurance, remplissez le formulaire suivant