Contrôle technique moto en France à partir du 15 avril 2024 : Quelles répercussions sur le coût de l’assurance ?

Dès le 15 avril prochain, la conduite en France va subir un nouveau changement avec l’introduction d’une réglementation supplémentaire concernant les véhicules de catégorie L. 

En effet, les motards et les conducteurs de scooters devront dorénavant passer un contrôle technique obligatoire. Sa présentation officielle comme un moyen de renforcer la sécurité routière suscite également des interrogations sur ses retombées financières, en particulier sur le coût de l’assurance.

La décision gouvernementale, visant à instaurer une égalité de traitement entre les automobilistes et les motards, mettra en lumière une réalité jusqu’alors ignorée : les véhicules à deux-roues n’ont pas eu de contrôle technique depuis des décennies. Même si les détails exacts des tarifs n’ont pas encore été révélés, on estime que le coût de cette vérification sera d’environ 50 euros, avec une amende salée de 135 € en cas de non-respect de cette nouvelle obligation.

Ces répercussions ne vont pas s’arrêter là à cause de cette mesure. Les compagnies d’assurance ajusteront probablement leurs tarifs ou leurs conditions en fonction des résultats des contrôles techniques. Il faudra que les propriétaires de motos se préparent à une éventuelle augmentation de leurs primes d’assurance. 

Cette double peine, ainsi qu’on pourrait la nommer, risque d’aggraver le fardeau financier des motocyclistes qui doivent déjà faire face à des coûts élevés pour l’entretien et la possession.

 

Il est donc très important pour les personnes concernées de rester informées et de discuter avec leur assureur afin d’évaluer comment cette réglementation affecte spécifiquement leur police d’assurance. Cette nouvelle contrainte pourrait bien perturber l’équilibre financier des amateurs de deux-roues dans un pays où la liberté de la route est chèrement défendue.

Articles similaires

L’année 2024 va apporter son lot de défis financiers pour les Français, en particulier en ce qui concerne l’assurance habitation et auto. La hausse des prix dans ces domaines suscite des préoccupations légitimes, mais il est important de comprendre les causes de cette inflation et de découvrir des solutions pour protéger son budget tout en maintenant une couverture de qualité.
Lorsque survient un sinistre automobile, même avec une assurance tous risques, la franchise peut représenter un obstacle financier significatif.
Lors d'un discours récent, le ministre de la Santé a annoncé plusieurs mesures visant à améliorer le système de santé, pendant que Gabriel Attal a fait des suggestions courageuses pour relever les défis actuels.
Depuis le 1er avril 2024, la carte verte d'assurance et le certificat d'assurance ont été supprimés, obligeant les conducteurs à se tourner vers le Fichier des Véhicules Assurés (FVA) pour attester de la validité de leur assurance automobile.

Pour être rappelé par un conseiller Assurance, remplissez le formulaire suivant