Plus de Retrait de Points pour les Petits Excès de Vitesse!

Soupir de soulagement pour les conducteurs

Depuis le 1er janvier 2024, une nouvelle ère s’ouvre sur les routes de France, apportant un changement majeur dans la manière dont les petites infractions sont traitées. Fini le cauchemar du retrait de points pour les légers excès de vitesse de moins de 5 kilomètres par heure au-dessus de la limite autorisée. Les conducteurs peuvent maintenant respirer plus facilement, libérés de la crainte de voir leur capital de points diminuer pour des transgressions mineures.

Une amende reste en vigueur, mais avec des nuances

Cependant, l’amende forfaitaire de 135 euros demeure, constituant toujours une sanction financière pour ces petits écarts de vitesse. Toutefois, la bonne nouvelle est que le montant de l’amende peut être ajusté à la baisse ou à la hausse en fonction du délai de règlement, offrant ainsi une certaine flexibilité aux conducteurs.

Un point de permis préservé, sauf pour les excès plus importants

La réduction d’un point de permis n’est plus d’application pour les infractions légères. Désormais, cette mesure s’applique exclusivement aux excès de vitesse compris entre 5 et 20 kilomètres par heure au-dessus de la limite autorisée.

Une décision issue d’un plan ambitieux

Cette révolution dans le système de sanctions routières découle du Comité interministériel de la sécurité routière du 17 juillet 2023, annonçant 38 mesures audacieuses pour garantir une circulation plus sûre et sereine sur les routes françaises. Parmi ces mesures, notons également l’abaissement de l’âge légal pour passer le permis de conduire, passant de 18 à 17 ans à partir du 1er janvier 2024.

Un pas de plus vers une conduite apaisée

Cette évolution majeure marque un tournant dans la manière dont les infractions de la route sont traitées, mettant l’accent sur la sensibilisation et la prévention tout en préservant le capital de points des conducteurs pour des transgressions mineures. Une mesure qui contribue à une expérience de conduite plus sereine et sécurisée pour tous.

Articles similaires

L’année 2024 va apporter son lot de défis financiers pour les Français, en particulier en ce qui concerne l’assurance habitation et auto. La hausse des prix dans ces domaines suscite des préoccupations légitimes, mais il est important de comprendre les causes de cette inflation et de découvrir des solutions pour protéger son budget tout en maintenant une couverture de qualité.
Votre véhicule a subi un sinistre et vous devez le faire réparer ? Pensez aux pièces d’occasion ! Plus précisément, l’usage de pièces de réemploi (PRE) augmente pour les réparations automobiles.
La modification des paramètres moteur d'un véhicule est devenue une pratique courante, que ce soit pour améliorer les performances, adopter une motorisation alternative ou réduire la consommation de carburant.
L'annonce de l'accord entre la Fédération des Syndicats Pharmaceutiques de France (FSPF) et l'Assurance Maladie résonne comme une victoire tant attendue pour la profession pharmaceutique française.

Pour être rappelé par un conseiller Assurance, remplissez le formulaire suivant