Réforme des franchises médicales : Vers une responsabilisation des patients

L’agenda pour le processus de doublement exclusif aux abonnés a été annoncé par voie d’un communiqué conjoint entre le Ministère de l’Economie et des Finances ainsi que celui du Travail, de la Santé et des Solidarités.

Ce processus concerne notamment les franchises sur les médicaments, les actes paramédicaux, les transports sanitaires ainsi que les consultations et examens biologiques.

Il y aura une hausse notable des franchises médicales, qui seront portées à 1 € par boîte de médicaments au lieu des actuels 0,5 €. Le président Emmanuel Macron a confirmé ce changement qui vise à réduire les dépenses de santé tout en responsabilisant davantage les patients.

Le gouvernement lance les consultations concernant la publication des textes réglementaires. La mise en vigueur des nouvelles franchises est prévue pour la fin de mars et début juin en ce qui concerne les participations forfaitaires. En pratique, on constate une augmentation des franchises médicales qui atteindront désormais 1 € par boîte de médicament, 4 € pour les transports sanitaires et 2 € pour les actes médicaux ainsi que les consultations et examens de biologie.

Les personnes atteintes de maladies chroniques bénéficient d’une protection contre les frais élevés grâce au maintien du plafond à 50 € annuels pour tous les actes médicaux.

Face à une consommation excessive de soins médicaux, le président Macron soutient cette mesure en la présentant comme une opportunité pour responsabiliser les patients. Catherine Vautrin, en tant que ministre de la Santé nouvellement nommée, souligne que la gratuité totale des soins n’est pas possible et met l’accent sur le fait que chaque personne doit jouer un rôle financier dans sa propre prise en charge.

Les franchises médicales ont été établies pour la première fois en 2008, pendant le mandat de Nicolas Sarkozy, et n’ont pas connu de changements depuis. La mesure proposée lors des débats sur le budget 2024 de la Sécurité sociale a suscité beaucoup de critiques, mais elle est attendue pour générer environ 800 millions d’euros de recettes afin d’atteindre les objectifs fixés par l’Ondam.

En dépit des controverses, le gouvernement est déterminé à appliquer cette réforme via un décret. Les débats soulignent l’importance de la transparence et mettent en lumière le calcul du ministre de la Santé, Aurélien Rousseau, qui estime une augmentation de 17 € par an et par personne avec cette réforme des franchises médicales.

Articles similaires

L’année 2024 va apporter son lot de défis financiers pour les Français, en particulier en ce qui concerne l’assurance habitation et auto. La hausse des prix dans ces domaines suscite des préoccupations légitimes, mais il est important de comprendre les causes de cette inflation et de découvrir des solutions pour protéger son budget tout en maintenant une couverture de qualité.
Subir un accident avec un véhicule prioritaire peut être déconcertant. Comment réagir si ce dernier ne peut pas s’arrêter ? Pereire Assurances vous donne les étapes essentielles à suivre pour protéger vos droits et votre couverture d’assurance auto.
Prendre les transports en commun n'est pas toujours synonyme de sécurité et de confort. Outre les désagréments de la foule, un accident peut survenir à tout moment. Alors, que faire si cela arrive et comment obtenir une compensation ?
Depuis 2016, les entreprises privées doivent offrir à leurs employés une mutuelle santé collective. Mais qu’en est-il des intérimaires ? Quelle couverture santé pour les travailleurs temporaires ? Découvrez « Intérimaires Santé », la mutuelle dédiée aux travailleurs en mission.

Pour être rappelé par un conseiller Assurance, remplissez le formulaire suivant