Renoncement aux soins : Un fléau moderne à combattre

En 2020, selon l’Insee, 4,4 % de la population française a renoncé aux soins, dont 2 % pour des raisons financières. Ce chiffre inquiétant souligne une réalité préoccupante : malgré les dispositifs publics comme la Complémentaire santé solidaire (C2S), de nombreux citoyens en difficulté ne bénéficient pas des aides disponibles. La C2S, qui a remplacé la CMU-C et l’ACS depuis 2019, vise pourtant à offrir une couverture de santé gratuite aux plus modestes.

Une prise en charge complète

Les remboursements de la Sécurité sociale ne suffisent pas à couvrir toutes les dépenses de santé, la souscription à une complémentaire est indispensable pour limiter le reste à charge. La C2S est une solution publique gratuite qui couvre l’ensemble des frais médicaux dans la limite des tarifs de la Sécurité sociale. Que ce soit pour des consultations chez le généraliste, le spécialiste, ou encore des hospitalisations, tout est pris en charge. Les bénéficiaires échappent aux franchises médicales et participations forfaitaires, profitant du tiers payant qui les dispense d’avancer les frais.

Deux régimes

Automatiquement octroyée aux allocataires du RSA et leurs enfants de moins de 25 ans, la C2S est attribuée sous condition de ressources pour les autres. Les plafonds de ressources ont été relevés en mars 2024, facilitant l’accès à cette aide. Une personne seule en métropole peut désormais bénéficier de la C2S avec des revenus annuels maximum de 10.166 €, et jusqu’à 21.348 € pour une famille avec deux enfants. Même ceux légèrement au-dessus de ces seuils peuvent profiter de la C2S en versant une petite contribution d’environ 1 € par jour.

Une campagne de sensibilisation

Malgré ces avantages, le taux de non-recours reste élevé. En novembre 2023, l’Assurance maladie a lancé une campagne d’information pour sensibiliser les usagers aux dispositifs disponibles. Avec plus de 11 millions de personnes éligibles en 2020, il est crucial de maximiser l’accès à la C2S pour combattre le renoncement aux soins et assurer à tous une couverture santé digne de ce nom.

Articles similaires

L’année 2024 va apporter son lot de défis financiers pour les Français, en particulier en ce qui concerne l’assurance habitation et auto. La hausse des prix dans ces domaines suscite des préoccupations légitimes, mais il est important de comprendre les causes de cette inflation et de découvrir des solutions pour protéger son budget tout en maintenant une couverture de qualité.
Votre véhicule a subi un sinistre et vous devez le faire réparer ? Pensez aux pièces d’occasion ! Plus précisément, l’usage de pièces de réemploi (PRE) augmente pour les réparations automobiles.
La modification des paramètres moteur d'un véhicule est devenue une pratique courante, que ce soit pour améliorer les performances, adopter une motorisation alternative ou réduire la consommation de carburant.
L'annonce de l'accord entre la Fédération des Syndicats Pharmaceutiques de France (FSPF) et l'Assurance Maladie résonne comme une victoire tant attendue pour la profession pharmaceutique française.

Pour être rappelé par un conseiller Assurance, remplissez le formulaire suivant